Interview de l’auteur par Lydia Perot

 

 

Ci-dessous, l’interview complète de l’auteur par Lydia Perot pour le groupe Facebook Mordus de fantastique / science-fiction / fantasy (interview publiée le 19 septembre 2020) : 

 

« -Qui êtes-vous ?

Bonjour Lydia, bonjour à tous.

Je suis vraiment ravie de faire cette interview chez les Mordus !

Si vous avez des questions n’hésitez pas, je me ferai un plaisir d’y répondre.

-Présentation

Je m’appelle Lise Barrow, je suis une grande rêveuse et une aventurière dans l’âme. Petite déjà, je dévorais les livres en quête d’histoires palpitantes. En grandissant, j’ai déployé mes ailes pour vivre mes propres aventures. Je suis aussi une grande amoureuse de notre langue et une passionnée de littérature. Alors c’est tout naturellement que j’en suis venue à écrire ma saga fantasy La Quête du Temps. C’est une tétralogie d’heroic fantasy mêlant l’aventure, le mystère, la magie et la romance, dans un monde médiéval en guerre.

Voici brièvement le résumé du tome 1 :

Un mystérieux étranger erre dans un royaume qu’il ne connaît pas, un pays en guerre entre le roi et une faction de rebelles. Il est en fuite, poursuivi par différents ennemis énigmatiques et dangereux, sans qu’il comprenne pourquoi… Tout simplement parce qu’il a perdu la mémoire. A la recherche de son passé, il va découvrir des choses surprenantes sur lui-même, et notamment qu’il possède un don extraordinaire. Son chemin va croiser celui des rebelles, et notamment d’une guérisseuse assez singulière…

-Avez-vous un métier à côté ? Depuis quand êtes-vous auteur ?

Oui, j’ai un métier à côté, je suis enseignante. Officiellement, je suis auteur depuis octobre dernier, date de sortie de mon premier roman en version numérique. Il vient tout juste de paraître en version papier, et le tome 2 le suit de près.

-Comment êtes-vous arrivé à l’écriture ? Qu’est ce qui vous a donné envie d’écrire ?

C’est venu comme ça, d’un coup. Un matin, je me suis installée à mon bureau et je me suis mise à écrire. Je ne savais pas alors ce qui allait prendre vie sous mes doigts, je suivais juste l’injonction de ma petite voix intérieure qui, au saut du lit, venait de m’asséner avec force : « Maintenant tu t’assois, et tu écris ! »

Je me suis évidemment demandé ce que j’allais bien pouvoir écrire… et puis c’est venu tout seul, de manière très fluide. Je me suis très vite prise au jeu, j’étais fascinée par ce qui naissait sous mes doigts. J’ai découvert là une activité passionnante et je ne l’ai plus quittée.

-Votre écriture est-elle influencée par d’autres auteurs ?

J’imagine, oui, même si ce n’est pas conscient. Tous les écrivains sont influencés par leurs lectures, mais pas seulement : il y a aussi les rêves, l’expérience personnelle, nos goûts, nos émotions, nos désirs…

-Votre livre, et/ou auteur préféré ?

C’est toujours une question difficile pour moi, car il y en a beaucoup ! Pour rester dans la littérature de l’imaginaire, je citerai Dune de Frank Herbert. Je l’ai découvert adolescente et je suis restée admirative à la fois par le monde complexe et détaillé qu’il a su créer, et par la richesse de l’intrigue et des personnages.

-Quel est votre style/genre d’écriture ?

J’écris principalement de la fantasy et un peu de fantastique. J’aime bien la poésie aussi, à mes heures perdues. En fait, tout ce qui touche à l’imaginaire et au rêve me fascine, me fait vibrer. Ce qui m’attire dans la fantasy, autant quand j’écris que lorsque je lis, c’est que ça me plonge dans un autre monde, dans quelque chose de nouveau, de différent de ce qu’on vit au quotidien. C’est un véritable voyage par l’esprit ! Et le petit plus de la fantasy, c’est que tout est possible, rien n’est interdit ou impensable… Que j’aime cette sensation de liberté totale ! Je peux tout inventer de A à Z en passant par les cases magie et mystère, ou bien créer mon propre monde avec son histoire, ses coutumes, sa religion, son ordre social et politique, ses conflits…

-Où écrivez-vous ? A quel moment de la journée ? Combien de temps consacrez-vous à l’écriture ?

Alors là, je ne vais faire rêver personne ! (rires)

C’est assez banal : j’écris dans mon bureau. Il m’arrive d’écrire en déplacement, par nécessité, mais ce sont plus des notes qu’autre chose. J’ai besoin de mon univers familier pour donner le meilleur de moi-même dans mes histoires.

Je suis plutôt du matin. Quand je me lève, je me jetterais presque sur mon ordinateur pour écrire ! Et quand mon emploi du temps le permet, je déborde volontiers sur l’après-midi, mais très rarement le soir. Parfois, il m’arrive aussi de me lever la nuit, quand la fièvre de l’écriture m’empêche de dormir… Heureusement, c’est assez rare !

-Travaillez-vous sur ordinateur ou sur papier ?

Je travaille sur ordinateur presque exclusivement. L’impression des mots sur l’écran s’adapte plus facilement au fil de la pensée qu’avec un stylo et du papier. Je trouve ça beaucoup plus fluide.

-Quand une idée jaillit, prenez-vous des notes tout de suite ?

Pas vraiment. Comme j’ai déjà mon histoire en tête, souvent il me suffit de me repasser la scène mentalement pour que l’idée s’y intègre et s’enregistre dans ma mémoire.

Par contre, quand surgissent en moi des expressions ou des répliques particulièrement savoureuses, là je les écris pour ne pas les oublier.

-Pour écrire, avez-vous besoin d’une certaine ambiance, de conditions de travail particulières ? (du calme, être isolé…)

Quand j’écris, mon esprit n’est plus du tout dans la réalité : il est en voyage… On pourrait dire que je suis dans mon histoire, dans le monde que j’ai créé. Je vis les aventures de mes personnages, je me nourris de leurs paroles, de leurs actes, de leurs émotions… Et la moindre perturbation brise cette magie de l’écriture, cela me ramène aussitôt dans la réalité. Alors, pour que la magie opère, j’ai besoin de calme, de calme et encore de calme !

-Ecoutez-vous de la musique en écrivant ? Si oui, quoi ?

J’aime beaucoup la musique, mais pas en écrivant. L’écriture m’emporte entièrement, comme un ouragan, dans le monde que j’ai créé et dans la peau de mes personnages. Il ne reste alors plus de parcelle de mon esprit libre pour écouter quoi que ce soit !

-Improvisez-vous au fil de l’histoire ou connaissez-vous la fin avant d’écrire ?

Même si je n’en suis encore qu’à l’écriture du tome 3, je connais déjà la fin ! La Quête du Temps, c’est comme un film ou un grand puzzle que j’ai en tête. On pourrait dire que toutes les scènes, tous les morceaux sont déjà là, en moi (les 4 tomes, si, si !) et qu’il ne me reste plus qu’à mettre en place les pièces, une à une, pour reconstituer l’histoire.

-Avez-vous d’autres projets d’écriture ? Une sortie de prévue ?

Eh bien, le tome 2 va sortir en octobre, en version numérique. Et plus tard viendra la version papier, comme pour le tome 1.
Pendant ce temps, je veux terminer ma tétralogie avant d’entamer d’autres projets, même si de nouvelles idées se bousculent déjà dans ma tête…

-Participez-vous à des salons ? Si oui, lesquels ?

Hélas, non ! Etant donnée la situation actuelle, il y a peu de salons organisés dans ma région.

-Bibliographie :

– La Quête du Temps – Temps 1 : Errances, paru aux éditions La Plume et le Parchemin (ebook : 18 octobre 2019, livre papier : 16 septembre 2020)

– La Quête du Temps – Temps 2 : Discordances, paru aux éditions La Plume et le Parchemin (ebook : octobre 2020)

-Lien vers votre site auteur ?

Pour me trouver, rien de plus facile :

— Sur Facebook : https://www.facebook.com/LaQueteDuTempsSagaFantasy/

— Sur Instagram : https://www.instagram.com/lisebarrowauteurdefantasy/

— Et sur mon site officiel : https://www.lisebarrow.com/

Merci de m’avoir suivie jusqu’ici ! Je vous dis à bientôt et j’invite tous ceux qui ont soif d’aventure et de mystère à plonger dans mon univers. Mes personnages vous attendent ! 😉 »

Retrouvez ici le groupe des Mordus de fantastique / science-fiction / fantasy.

Retour à la page On en parle

Je dédie ce site à tous mes lecteurs ou non-lecteurs, à tous les curieux, aux gens de passage, ainsi qu'à tous ceux qui aiment l'aventure.